Mois : juillet 2005

Hey Spart, du fond de ton abîme, tu me dessines une Oeuvre au Noir ?

Le grand trip des occulteux c’est la grandiose & illustrissime Oeuvre au Noir. Voilà de quoi faire bander le coven & raconter un tas de conneries dignes du plus mauvais livre de gare. Car enfin, pour être un véritable mage, un réel occultiste hermétisant ancien & accepté il faut l’avoir faite cette noire oeuvre imaginale & fantasmagorique, au risque de sembler bien fade auprès de la jeunesse padawanesque (cfr padawan de la guerre des étrons). Ainsi voit-on de grands mages terriblement ténébreux se draper d’une aura d’Achile au pays des rêves en pérorant sur leur oeuvre au noir, sur leur descente dans les enfers de la psyché & de l’âme.