Mois : mai 2008

Père, toi qui es au ciel, père, toi qui es en enfer, vaya con dios !

Voilà, le paternel est passé à l’orient éternel. C’est étrange comme sensation. Il s’est toujours foutu de ma gueule toute sa vie et cependant je ne peux m’empêcher de ressentir du chagrin à sa mort. Pendant plus de 20 ans je suis resté sans nouvelles de lui, et je dois dire que je m’en portais …

Père, toi qui es au ciel, père, toi qui es en enfer, vaya con dios ! Lire la suite »