Ces visages aujourd’hui vivants en ma mémoire

Dure journée aujourd’hui… Retour de flamme & ronde des visages du passé… fantôme d’une vie courte & perdue dans le labyrinthe de mon néant…

Tous ces morts :

Toi Père ! In memoriam des coups & du sang & de l’amour aussi

Toi l’Ami passé avec le paternel ! In memoriam de la Connaissnce & de l’amour aussi

Toi le Frère de souffrance & de délire psychiatriques ! Toi Bart ! In memoriam de Ta sauvagerie & de l’amour aussi

Toi troupe de mes aïeux vénérés ! In memoriam pour ma souffrance & mon existence & pour l’amour aussi

A Vous les vivants ! In memoriam pour la paix de mon âme… Crevez donc si vous n’êtes des hommes…

Spartakus Freemann