Un break…

Voici quelques nouvelles, pas si neuves, du front incertain des sites web et du microcircuit connecté de l’éso francophone.

Melmothia, humble trop humble même, vient de relooker son site en migrant sur une nouvelle adresse et un nouveau serveur : Le Site de Melmothia. Vous y retrouverez tous ses articles et quelques nouveautés. Interface très agréable, sur le moteur wordpress habillé chez Arthémia. Fluide, sobre, j’adore et pas seulement parce que je l’aime (Melmothia pas Arthémia). en plus, vous avez maintenant la possibilité de partager les flux RSS ou encore sur Fesse Book (ce qui n’est pas négligeable si l’on considère un développement marketing visant une croissance du chiffre d’affaire et ce dans une atmosphère de marché revitalisée par les chiffres encourageants du chômage et de la reprise de la crise décroissance croissance, enfin euh je crois).

La SpartaSphèreWebique : tout d’abord, un peu lassé par mon blog, je viens de me lancer dans un nomadisme bloggueur pour une durée indéterminable : on pourra me lire ici : Spartakus sur Tumblr. Et puis on peut suivre quelques-uns de mes délires et comptes-rendus de voyages internétiques ici : Friendfeed. Outil un peu semblable à Twitter mais plus abouti graphiquement et dont la facilité d’utilisation permet de partager des petits bouts de web quand et où on le veut.

Vous pouvez reprendre une activité anormale dans la vie réelle outre-binaire.

Spartakus

Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail
Spartakus Freemann

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :