amour

De Sapientia in Re Sexuali

Considère l’Amour. Voici une Force destructrice & corruptrice par laquelle de nombreux Hommes furent perdus. Cependant, sans Amour l’Homme ne serait pas un Homme. Par conséquent, ton Oncle Richard Wagner fit de notre Doctrine une Fable musicale, dans laquelle nous voyons Amfortas, qui céda lui-même à la Séduction, blessé au-delà de toute Guérison ; Klingsor, …

De Sapientia in Re Sexuali Lire la suite »

Ça m’ira, dis ?

Sous la bannière du roi Jacques je repose. Perdus sous une somnifère couette, le silence des corps s’impose. Serpents enlacés devant quelque film noir-blanc. Mains de Circé qui envoûtent l’Ulysse somnolant. Quelque corps à corps versifié sous la lune noire en fièvre. Tomates, poivrons, cœur haché, recette onctueuse à tes lèvres. Je pense trop, putain …

Ça m’ira, dis ? Lire la suite »

Il se peut…

Ah, mais il se peut que l’on n’ait rien à dire Je veux dire que cela arrive Et il se peut que l’on ne sache rien d’un être Et il se peut que l’on ne sache plus rien à propos de rien Et il se peut que l’on soit exactement exactement maladroit Antonin Artaud