Être Libre

blackTu n’en as pas encore eu assez ? T’es pas malade de tout ça ? Tu devrais. La maladie est ta manière de vivre. Prends cette pilule, fais ce travail, mais on ne te donnera jamais assez de temps pour cuisiner, alors bouffe ce repas tout fait.

Hey, ça peut te tuer… peut-être, mais pense aux pauvres enfants qui crèvent de faim en Éthiopie. Bien sûr, ton apathie pour la politique a contribué à cette merde, mais pense à eux ! Fais gaffe à ça, mange ceci, regarde cela, prends ta merde, bois ta bière et garde le sourire. Nous te dirons où tu dois aller et quoi faire.

Tu en as marre d’être acheté et vendu comme du bétail ? Es-tu un mouton ou une chèvre ? Tu veux être mené par le bout du nez ou pousser au cul les pasteurs, ensuite peut-être rendre fou le troupeau, exorcisant le Jésus qui est en eux ?

Il y a trop de tout de nos jours, tout ce qui – en un sens – n’est rien. Suivre les voisins et les modes tout en essayant de payer les factures alors que ton attention est distraite par des bécasses vides dans la boîte à conneries. Cela te pousse jusqu’à un point où l’attention devient un effort trop important et où les dépressions de la société deviennent un choix attrayant.

Et c’est exactement ce que NOUS voulons ! Les petits moutons fatigués poussés à courir par les chiens fidèles toute la journée jusqu’à ce qu’ils soient trop fatigués et se soumettent, ils se brisent. Qui sommes-nous ? Aujourd’hui, presque tout le monde… ton chef, tes gouvernants, les gens responsables de l’Île de la Tentation, du Juste Prix, toutes ces inepties déversées par la TV… une immense confédération sans visage essayant sans cesse de te pousser dans cette voie et qui te convertit en fidèle de tout ce que nous voulons.

Mais tu peux être libre. Tu peux signer ta petite Déclaration d’Indépendance aujourd’hui, renverser la table sur la gueule de cette alliance des idiots qui te prennent tout ce que tu as ! Comment ? En nous ignorant et en suivant ta propre route. Oui, c’est si simple. Qu’est-ce ça t’a apporté de nous offrir ton attention si ce n’est te distraire et de te déprimer ? À moins d’avoir fait cela, tu ne peux te posséder toi-même, même si tous tes besoins sont assouvis. Tu peux vivre la « vie » sauve, morte d’un serviteur ou tu peux la vivre de la manière dont elle était destinée à l’être, excitante et terrifiante mais, en fin de compte, libre.

Extrait de « The Black Iron Prison ». Traduction française par Spartakus FreeMann, août 2009 e.v.

Nouvelle version de KAosphOruS !!!

Après avoir changé de nom cette année, pour devenir KAosphOruS, le webzine chaote change de look et d’adresse. Nous avons cherché un visuel attrayant de plus éditorial afin de distinguer le site des blogs un peu trop habituels ces derniers temps.

kaosphorus
kaosphorus

Le transfert des articles est toujours en cours et devrait être bientôt finalisé. N’oubliez pas de mettre à jour vos bookmarks et liens.

Un grand merci à Lysianne, ma muse et artisane de ce chantier.

A bientôt sur KAosphOruS !!!

Chasse aux Ravers à Paris

Communiqué de presse du dimanche 21 juin 2009

Ce samedi 20 avril, une quinzaine de chars sonorisés et plusieurs milliers de Ravers ont défilé dans une ambiance festive à l’occasion d’une « Free Parade », manifestation en faveur des valeurs d’autonomie, de partage, de gratuité et de liberté (http://www.freeparadeparis.org/). En cette veille de fête de la musique, cet événement était aussi porteur d’un message d’alerte et d’inquiétude des acteurs et des actrices de cette scène musicale. Cette mobilisation visait à dénoncer la répression que subit la Tekno Libre (musique techno non-marchande), faisant ainsi écho aux manifestations de la semaine passée, qui avaient rassemblé plus de 1000 teufeurs et teufeuses dans les rues d’Évreux et de Mulhouse. C’est en effet toute une mouvance musicale et culturelle qui est en proie à une répression drastiquement durcie depuis quelques mois, dont le « traditionnel » Teknival du 1er mai 2009 (festival autogéré rassemblant plusieurs milliers de Ravers et dont Nicolas Sarkozy s’était engagé à faciliter la tenue chaque année) a constitué le point d’orgue : plus de 30 « Sounds Systems » français ont été arbitrairement saisis par les autorités de l’État (http://www.systematek.org/gargouilles/), qui ont réquisitionné tout le matériel de sonorisation de ces collectifs musicaux, artistiques et culturels (matériel dont la valeur peut être estimée à deux ou trois millions d’euros !). Des centaines de personnes se retrouvent ainsi dépossédées (voire ruinées) pour avoir voulu offrir des fêtes autonomes et non-commerciales. Une répression sans précédent en près de 20 ans de Zones d’Autonomie Temporaire festives

À l’ère du numérique, saisir le matériel sonore n’est il pas une nouvelle forme d’autodafé ?

À la fin de cette Free Parade les manifestant-es ont décidé de prolonger la « teuf » au bois de Boulogne, en célébrant dès minuit une Fête de « leur » Musique, conçue comme une légitime mise en accusation de la réduction croissante du droit d’expression des artistes et musiciens amateurs lors des festivités officielles du 21 juin.

Quelques centaines de personnes se trouvaient déjà sur le site lorsqu’une cinquantaine d’agents de la B.A.C et de policiers en tenues anti-émeute, bientôt rejoints par de nombreux renforts, ont violemment chargé la foule à coups de matraques. Les gens se sont alors regroupés pour éviter les coups et protéger le matériel sonore. En dépit de cette réaction manifestement pacifique, la police a poursuivi les charges au moyen de grenades lacrymogènes et de pistolets flash-balls, parfois de façon particulièrement dangereuse (tirs tendus ou même à bout portant, en direction du buste ou du visage, etc.). Des individus à terre ont été roués de coups de pieds et aspergés de gaz ; un handicapé, membre de Médecins du Monde (MDM), fut même jeté hors de son fauteuil roulant avant d’être molesté au sol. Au passage, les forces de police ont volontairement détérioré des véhicules et du matériel appartenant aux fêtards.

Empêchant l’accès aux véhicules, la police a pendant plusieurs heures conduit une véritable « chasse aux Ravers », n’hésitant pas à lâcher des chiens à leur poursuite… Une attitude d’autant plus paradoxale que les Sound Systems avaient commencé à partir dès l’intervention policière.

Tandis que les membres de Médecins Du Monde tentaient d’effectuer des premiers soins, les policiers ont interdit l’accès aux pompiers venus secourir les blessé-es. En plus des dizaines de blessé-es à déplorer, nombre de personnes se trouvent en état de choc suite à cette longue nuit où les forces de l’ordre ont fait preuve d’une violence inconcevable face à des jeunes qui dansaient paisiblement au bord d’un lac attendant l’aube d’un 21 juin normalement placé sous les auspices de la musique…

Nous demandons donc la libération immédiate des quatre interpelé-es et la restitution de tous les Sound Systems saisis, ainsi que l’arrêt des poursuites judiciaires à l’encontre des acteurs et des actrices de la mouvance Tekno !

Collectif des Sound Systems

DANS LE VORTEX – OPÉRATION KAOS !

Nombreux sont ceux qui, malheureusement, perçoivent la Chaos Magick comme une simple méthode de travail sur divers paradigmes magiques afin de pouvoir choisir, en fin de compte, celui qui les botte le plus. Ces débiles ratent définitivement et lamentablement le coche ! Ils ne captent pas ce qui fait le cœur et l’esprit de la Chaos Magick et, en fin de compte, ils finissent par créer leur propre paradigme personnel fondé sur une erreur. Cela n’est pas nouveau, depuis l’aube des temps les suiveurs ne font que répéter les schémas de bon papa. Avec la Chaos Magick, nous sommes donc, à nouveau, en présence d’un groupe de gusses – et de gonzesses – qui ne peuvent s’accorder sur rien puisque leur ego de merde est devenu une forteresse pour ce qu’ils estiment être « juste et correct ». Ce que les gens n’arrivent pas à réaliser c’est que la Chaos Magick ne cherche pas à permettre à tous de se construire ou de se trouver un joli petit paradigme où poser son cul ! La Chaos Magick est une putain de guerre psychologique ! C’est l’opération KAOS ! Une œuvre de brisure psychologique, une explosion du cerveau et de toutes ces merdes nommées croyance, certitude et vérité ! Avec la Chaos, « rien est vrai » et, bien sûr, « tout est rendu possible ».

Le véritable problème réside dans le fait que les gens veulent le petit confort bourgeois, ils veulent croire, en tout et en n’importe quoi du moment que ça les rend heureux. C’est la tragédie humaine dans toute sa splendeur. Pourquoi donc se faire chier à théoriser sur le pourquoi la Magie fonctionne ? Il n’y a pas de réponse, il n’y en aura jamais. Il y a certains miracles qui échapperont toujours à la compréhension de notre pauvre esprit d’humain, il faut l’accepter et vivre avec !

Il vaut mieux bosser avec la Magie de la manière suivante. Trouve ce qui marche pour toi et exploite le filon. La Chaos Magick n’en a rien à foutre de la théorie, elle se branle de la physique quantique et elle n’est absolument pas concernée par le « pourquoi ». Quand tu commences à te demander « pourquoi », tu tombes directement dans un piège, et tu invoques le dogme. Ce dont s’occupe véritablement la Chaos Magick, c’est de foutre la merde dans la manière dont tu perçois les choses et de modifier sans cesse ton point de vue. L’esprit peut être statique ou fluide selon ce que tu choisis qu’il soit. Plus il est fluide et plus il est facile de pénétrer dans le flux du changement de paradigmes. La Gnose, ou le non-esprit, détruit ou avale le concept du « moi » que l’ego solidifie. C’est la clé de la magie.

Réveille-toi demain et sois un wiccan pendant une journée, adopte le paradigme ! Plus tu attaques ton ego et plus dure sera sa contre-attaque. Tu n’es rien, souviens-t’en, car ton ego te dira sans cesse le contraire.

Personne n’a jamais dit que la Chaos Magick était facile !

Spartakus FreeMann, novembre 2008 e.v.

Inspiré par « INTO THEE VORTEX an essay on Kaos Magick » par Zos/Xavius.23 (1997)