Résistons !

Je sais la perception négative que le mot « ésotérisme » peut avoir pour le monde « profane » : rires, peurs, méfiances sont le lot quotidien de ceux et celles qui osent avouer leurs pratiques ou centres d’intérêts dans le domaine de l’hermétisme. Notre société aime contrôler tous les flux de la pensée, et en ce sens, la sorcellerie, la magie, l’hermétisme en général ont toujours pu paraître suspects et furent combattus par la société consensuelle moralisatrice et décérébrante. Société ne cherchant que le profit maximal à tirer de ses membres et non leur bien-être, société cherchant la mise au pas de tout ce qui n’est pas « en ligne » avec le dogme officiel.

Il est triste de constater qu’au 21e siècle, siècle que Malraux appelait de ses voeux à être spirituel, soit encore la zone de chasse des gueux de la pensée et de la morale bourgeoise étriquée. L’âge du Verseau sera l’âge de la liberté spirituelle, le retour tant attendu de Celle Qui Est, ce versant sombre et occulte de notre psyché magicke. La société actuelle sait ses dernières heures comptées, sous sa forme présente en tout cas, et ce là les derniers soubresauts de la « Bête ». Qu’elle crève enfin ! Aum Ha !

Je suis un ésotériste, je suis un « spirituel », ma vie ici bas n’est pas, et ne sera jamais constituée que de choses matérielles et mondaines. Je cherche une Voie sur un chemin difficile et pour cela, moi comme vous, sommes les cibles de l’opprobre et du cynisme!

Résistons !

Spartakus FreeMann

Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail
Spartakus Freemann

4 commentaires

  1. Nous résistons car il serait trop facile de cataloguer les ésotéristes somme des sectaires sur base de fantasmes putrides. La chasse aux sorcières n’est pas terminée et donc, il s’agit de continuer à se tenir debout en osant avouer qu’une pareille épreuve, pour difficile qu’elle soit, reste une Voie obligée.

  2. Le père Malraux à bien pu dire "sera spirituel ou ne sera pas" on à oublié le "drôle"
    le 21 eme s’il n’est spirituel à defaut de nous faire rire risque de bien nous em….

    M .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :