Le travail d’une vie, snif…

bon, il semble qu’un marrant petit hacker a réussi à niquer EzoOccult de manière quasi définitive. Et cela tombe bien si on réfléchit un peu. A force de tourner en rond, on fini par se bouffer la tronche avec des pitreries ésoocculteuses qui commencent à m’emmerder très grave ! La plupart des sujets traités sur EzoOccult ne correspondent plus à ce que je suis, ni à qui je suis. Il était avantageux de changer de peau et voilà l’aubaine tant attendue. Je vais pouvoir tourner cette page et si le site est remis en ordre – ce qui reste possible – et bien tant mieux pour les chercheurs de l’étrange et du mystérieux (après tout c’était aussi pour eux que ce site existait). Je me suis rendu compte qu’il ne m’importait plus du tout – après le premier choc – que ce site reste vivant ou non. Poussière tout est poussière… L’essence du site, en 5 années d’existence, s’est répandue un peu partout, ce qui ne manque pas de flatter mon ego surdimensionné.

Je me lance donc dans de nouvelles aventures…

Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail
Spartakus Freemann

4 commentaires

  1. En attendant, le site est remis en route, mais effectivement, on peut se demander ce que cela apporte de niquer un site… Mais toute chose étant impermanente, il est certain que le site finira dans les oubliettes de la non-histoire virtuelle du web éso.

    Cela dit, cette aventure m’a permis de mettre à jour mon serveur sur http://www.esoblogs.net/ donc rien n’est jamais véritablement perdu.

  2. Et voilà, après EzoOccult, on s’attaque maintenant à heliogabale.org et esoforums.info – il semble que certains se sentent encore obligés de perdre leur temps…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :