Well well…

Il était avantageux de se mettre à l’internet…

Bon, ben, je crois que je suis également intoxiqué par la mode des blogs.

Il est certain que je ne tenterai pas d’en faire une oeuvre d’art mais j’essayerai de poster ici les humeurs du moment, les cris de joie & autres délires spartakiens…

Dans les catégories, je vous conseille de consulter les « délires », enfin si vous voulez rigoler un coup…

Merci de me lire…

Spartakus

Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail
Spartakus Freemann

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :