Un Zéro

« On nous jugera tous, grands et petits, après notre paradis de délices, après le bonheur qui n’est pas tout, je veux dire qui n’est pas le Grand Tout, c’est-à-dire rien. On nous confondra, on nous fondra jusqu’à l’Un. Un Seul, le grand Un cosmique, qui fera bientôt place au Zéro infini de Dieu ». Antonin Artaud tiré de Héliogabale, l’anarchiste couronné.

Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail
Spartakus Freemann
%d blogueurs aiment cette page :