Aimez-vous les uns les autres…

Talmud de Babylone traité Péssahim 113-b témoigne des cinq commandements enseignés par leur ancêtre : « Aimez vous les uns les autres, aimez le vol, aimez la débauche, haïssez vos maîtres et jamais ne dites la vérité ».

Pour sourire moins :

Le Talmud parle ainsi de Jésus : « Jeshu fut pendu la veille de Pâques. Quarante jours auparavant, le héraut avait crié dans la ville la condamation : «Il s’en va à la lapidation parce qu’il a pratiqué la sorcellerie et qu’il a égaré Israël, le conduisant à rejeter Dieu. Si quelqu’un à quelque chose à dire en sa faveur, qu’il vienne et le dise.» Mais comme on ne présenta rien en sa faveur, il fut pendu à la veille de Pâques. Nos maîtres enseignent que Jeshu avait cinq disciples : Matthaï, Nakaï, Néser, Bouni, et Toda… (Talmud Babylone, Sanhédrin, 43a). Ailleurs le Talmud présente Jésus comme fils illégitime du soldat romain Pandéra, ou d’un certain Stada, et ses disciples comme des sorciers idôlatres. (shabat Y 14d; aboda zara 40d)

Une petite note : « Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse ». Jésus ?

Pas du tout : Rabbi Hillel, Talmud traité Shabbath 31a !

Le judaïsme affirme, par exemple : « Aide ton ennemi avant d’aider ton ami, pour subjuguer la haine. » – Tosefta, Baba Metzia 2.26

Ce principe se trouve dans le christianisme : « Moi je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour vos persécuteurs, afin de devenir fils de votre Père qui est aux cieux. » – Matthieu 5.43-45

Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail
Spartakus Freemann

3 commentaires

  1. Ouais ouais, je ne cherche pas à justifier quoique ce soit dans ce post, juste à garder la trace d’une recherche personnelle 😉

    Dommage pour les herméneutes et autres hagiographes webistes 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :