Bonne année ?

On peut dire ça… Quoique, un tyran vient de crever, on peut oser espérer construire un monde meilleur sur le cadavre à peine refroidi de la bête. Saddam, épouvantail de nos craintes les plus sordides et les plus virtuelles s’en est allé à l’Orien Éternel des tueurs en série.

Par contre, qui jugera l’Amérique et ses alliés ? Qui jugera notre incapacité à réagir et au silence de nos pantoufles made in china ?

Pensez bien à vos petits cadeaux, ces sotteries inutiles à vil prix qui encombreront vos armoires ou garniront les virtuels étals d’eBay… Pensez à ces petites mains en Chine ou en Asie ou à nos portes…

L’année boursière se termine de manière gargantuesque et promet une année 2007 encore plus heureuse. Heureuse pour les nantis et heureuse pour les pigeons qui pensent que boursicoter pourra offrir des lendemains enchantés. Enchantés jusqu’au licenciement collectif pour cause de trop bons résultats… Les prises de bénéfices sont parfois cruelles…

Bonne année aussi à notre nouveau Pape, l’Olivier rougeoyant de colère. Avec lui on peut être sûr d’encore rire un peu…

Facebooktwittergoogle_pluspinteresttumblrmail
Spartakus Freemann

5 commentaires

  1. Et esoblog il devient quoi ???????? je deviens fou ……. Magick Instinct puis esoblog…. c’est décidemment empli de frustration que débute cette année….

    Comment vous contacter hors blog ?

    Sin cerely

    AB

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :